Les défis de la réduction du déficit de balance courante des États-Unis et conséquences pour les autres économies [E-Book] / Anne-Marie Brook, Franck Sédillot et Patrice Ollivaud
Brook, Anne-Marie.
Sédillot, Franck. / Ollivaud, Patrice.
Paris : OECD Publishing, 2005
44 p.
französisch
10.1787/eco_studies-v2004-art7-fr
Economics
Full Text
Le déficit de balance courante des États-Unis a récemment atteint son plus haut niveau historique – environ 5.2 pour cent du PIB – et, même s’il a légèrement baissé depuis, reste très élevé au regard de l’expérience passée (graphique 1). Un déficit de cette ampleur pour une économie d’une aussi grande dimension que celle des États-Unis absorbe une forte proportion de l’épargne mondiale, les actifs américains représentant de ce fait une part de plus en plus grande dans le portefeuille des investisseurs étrangers. À de nombreux égards, les États-Unis demeurent une destination attrayante pour l’investissement, mais on ne sait pas très bien jusqu’à quel point les étrangers continueront d’accumuler au rythme actuel les actions et obligations émises par des résidents des États-Unis1. Bien...