Que nous apprend TALIS sur les enseignants des différents niveaux d'enseignement ? [E-Book] / Organisation de coopération et de développement économiques
Paris : OECD Publishing, 2014
4 p. ; 21 x 29.7cm.
französisch
10.1787/5jxrj6srxwq3-fr
Education
Full Text
Le rapport New Insights from TALIS 2013: Teaching and Learning in Primary and Upper Secondary Education (Nouveaux éclairages de TALIS 2013 : Enseigner et apprendre dans le primaire et le deuxième cycle du secondaire [OCDE, 2014a]) offre une vue d’ensemble des enseignants et de l’enseignement dans le primaire et le deuxième cycle du secondaire pour une sélection de pays ayant participé en 2013 à l’Enquête internationale sur l’enseignement et l’apprentissage (TALIS) de l’OCDE. Les femmes représentent la majorité du corps enseignant dans la plupart des pays, et ce à tous les niveaux d’enseignement. Malgré ce constat et le fait que la plupart des chefs d’établissement soient d’anciens enseignants, les femmes sont nettement moins nombreuses parmi les chefs d’établissement, quel que soit le niveau d’enseignement. Les enseignants du primaire travaillent en général dans des établissements où les chefs d’établissement font plus souvent état, par comparaison avec le deuxième cycle du secondaire, d’un manque de matériel et/ou de personnel pouvant diminuer la capacité de leur établissement à offrir un enseignement de qualité. En outre, dans de nombreux pays, les établissements présentant un fort pourcentage d’élèves défavorisés sur le plan socio-économique font face à des pénuries de ressources clés plus importantes, ce qui vient s’ajouter au contexte déjà difficile dans lequel s’inscrivent les élèves et les enseignants de ces établissements.