Repenser la cyberformation [E-Book] / Michael Connolly, Norah Jones et David Turner
Connolly, Michael.
Jones, Norah. / Turner, David.
Paris : OECD Publishing, 2006
13 p.
französisch
10.1787/hemp-v18-art21-fr
Education
Full Text
Cet article présente les grandes lignes d’une analyse des technologies dites de rupture proposée par Christensen dans son ouvrage The Innovator’s Dilemma. Selon les auteurs, cette analyse pourrait être appliquée à la cyberformation telle qu’elle a été mise en œuvre dans l’enseignement supérieur au Royaume-Uni et peut-être dans d’autres pays. En effet, elle permettrait d’expliquer la tendance à s’éloigner de la cyberformation en tant que méthode à part entière au profit de « l’enseignement hybride », phénomène qui témoignerait sans doute des difficultés qu’ont les grandes structures établies à s’adapter aux technologies de rupture. Les auteurs concluent que de nombreuses recherches doivent être menées dans le domaine de l’enseignement en ligne, notamment des études de cas à petite échelle sur son utilisation en-dehors de la culture du système éducatif classique. Cette conception de l’étude de marché fait d’ailleurs également partie de l’analyse de Christensen. En résumé, les auteurs considèrent que cette dernière offre un éclairage fort utile sur la marche à suivre pour implanter la cyberformation dans l’enseignement supérieur, et qu’elle donne aussi de précieuses indications pour orienter la recherche.