Le rôle de l'État dans la différenciation des établissements en Nouvelle-Zélande [E-Book] / Andrew Codling et Lynn V. Meek
Codling, Andrew.
Meek, Lynn V..
Paris : OECD Publishing, 2003
21 p.
französisch
10.1787/hemp-v15-art15-fr
Education
New Zealand
Full Text
Le système d’enseignement supérieur néo-zélandais constitue un ensemble de petite taille, mais complexe, d’établissements d’enseignement post-secondaire, d’établissements polytechniques, d’instituts de technologie et d’universités qui, à première vue, semble proposer des formations d’une remarquable diversité aux quelques quatre millions d’habitants. Si d’importants textes de loi adoptés en 1990 ont défini de façon formelle quatre grandes catégories d’établissements d’enseignement tertiaire publics, en pratique, toutefois, les douze dernières années témoignent d’une convergence progressive des types d’établissements.A travers un bref historique du système, l’analyse des missions et valeurs des établissements, et les indicateurs de performance rendus publics, cet article étudie et montre, avec exemples à l’appui, comment les établissements d’enseignement supérieur néo-zélandais ont convergé au cours des douze dernières années. Cette évolution s’est déroulée durant un long processus de déréglementation au cours duquel c’est le marché qui, se substituant à la politique gouvernementale, a régi l’orientation du système et des établissements qu’il regroupe. Même la récente politique du gouvernement, qui préconise officiellement l’instaurat ion d’identités fortes et distinctes pour les établissements d’enseignement tertiaire et une plus grande différenciation entre eux, a été contrariée par une intervention des mêmes décideurs visant à empêcher l’évolution du système en limitant le nombre d’universités dans le pays.